Monsieur le bourgmestre, Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi de me présenter : Jeannine GAIN ; il suffirait d’un petit coup de main pour que nous portions M. MAINGAIN, le même patronyme. Je vis depuis toujours à Woluwe Saint Lambert, c’est vous dire si je suis attachée à ma commune. C’est la première fois que je prends la parole au Conseil communal et vous comprendrez que je sois impressionnée, c’est pourquoi je lirai donc mon texte afin de ne rien oublier.

Comme vous le constatez, Mesdames et Messieurs, je ne suis pas venue seule. De nombreuses personnes non présentes me soutiennent également dans ma démarche.

La nouvelle de vendre Joli-Bois s’est répandue, parmi les habitants de la commune, comme une traînée de poudre et c’est avec tristesse que nous avons appris cette nouvelle. Je viens ici vous parler d’un aspect de Joli-Bois que l’on ne peut connaître que pour y avoir séjourné. La villa Joli-Bois située au Coq-sur-Mer est un fleuron du patrimoine communal depuis 1972, bien sûr moins remarquable et prestigieuse que Wolubilis, mais tout aussi utile socialement parlant. Le centre de Joli-Bois accueille chaque année environ 650 enfants des écoles de la commune tous réseaux confondus. L’été, il peut recevoir 200 séniors parmi lesquels les plus défavorisés de la commune.

Je vais vous parler tout d’abord de la façon dont les enfants sont reçus à Joli-Bois. Ils sont accueillis avec gentillesse et professionnalisme, quels que soient leur origine, leur culture, leur nationalité, leur couleur de peau ou encore le rang social de leurs parents. Il suffit de voir leurs nombreux dessins exprimant leurs remerciements au personnel et leur bonheur d’avoir passé deux semaines « à la mer » comme ils disent. Certains avouent n’avoir jamais vu auparavant notre belle côte. En ce qui concerne les séniors, je peux vous en parler en connaissance de cause puisque j’y ai séjourné à maintes reprises. Nous sommes pris en charge bagages compris depuis l’hôtel de ville jusqu’à la villa et en ce qui concerne nos valises, jusque dans notre chambre. Ce n’est qu’un exemple des nombreuses attentions du personnel envers nous, personnes âgées. Toute l’équipe est aux petits soins, attentive aux moindres de nos besoins, de jour comme de nuit et le tout dans une ambiance familiale et chaleureuse. Pour de nombreuses personnes vivant seules, c’est une occasion unique de briser leur solitude journalière car elles retrouvent à Joli-Bois l’une ou l’autre personne de leur quartier ou connue une année précédente, ce qui ne serait évidemment pas le cas dans un hôtel, hôtel d’ailleurs que bon nombre d’entre nous ne peuvent pas se payer, vu les prix exorbitants pratiqués à la côte. Pour preuve de tout ceci, il suffit de lire le livre d’or dans lequel à chaque page figurent remerciements et félicitations pour toute l’équipe dévouée et à tous moments disponible…

Woluwe-Saint-Lambert est sans doute la seule commune à offrir à ses enfants et ses séniors un service d’une telle qualité. En fermant ce centre de vacances, c’est une action sociale importante à laquelle vous mettriez fin et des centaines d’habitants seraient déçus voire mécontents. Ces derniers mois, les Belges se retrouvent régulièrement dans les rues pour protester contre les mesures antisociales prises par le gouvernement actuel.

Je vous en prie, Monsieur MAINGAIN, ne faites pas dans votre commune comme nos dirigeants fédéraux. Eternelle optimiste, je m’adresse à vous aujourd’hui avec l’espoir que vous reviendrez sur cette décision de vendre Joli-Bois et que vous trouverez une solution. Je suis sûre qu’elle existe. Je sais que vous allez me répondre avec des chiffres. Je ne connais pas la situation financière de Joli-Bois. Je laisse donc aux personnes qualifiées la tâche de vous proposer des solutions pour faire des économies et éviter ainsi la vente de Joli-Bois.

Je vous prie une fois encore, Monsieur le bourgmestre, Mesdames et Messieurs les échevins, de sauvegarder cette belle oeuvre sociale qu’est Joli-Bois. Je vous remercie de m’avoir permis de m’exprimer et de m’avoir écoutée avec patience. Mais avant de terminer, je désire remercier et féliciter toute l’équipe de Joli-Bois qui le mérite amplement.

Jeannine GAIN