Accueil du site > Dossiers locaux > Projet immobilier Neerveld

Projet immobilier Neerveld

Apparemment innovant, surtout interpellant

Le logement est à Bruxelles un problème qui devient crucial. Un jeune couple, surtout avec des enfants, et disposant de revenus moyens trouve difficilement à se loger. Une initiative pour élargir l’offre de logements moyens à Woluwe-Saint-Lambert est a priori bienvenue. Si ces logements sont de plus communaux, ils sont à l’abri de la spéculation et de la flambée des loyers. Le projet immobilier Neerveld semble répondre à ces conditions : entre 80 et 100 logements moyens, plus trois logements groupés pour des seniors. Ces trois appartements seront transférés directement à la commune.

Le droit de superficie, appliqué dans ce projet sauf pour les logements groupés, a été récemment utilisé à Etterbeek. Des logements existants y ont été vendus pour 50 ans, à des acquéreurs remplissant des conditions bien définies, en particulier concernant leurs revenus. Le prix devient abordable, car la commune reste propriétaire du terrain, de plus les droits d’enregistrement sont très bas.

À Woluwe-Saint-Lambert, les logements doivent encore être construits. La commune n’investit rien maintenant, mais devra racheter les bâtiments dans trente ans. Le coût n’est pas estimé dans le projet présenté, il sera certainement de l’ordre de 20 millions plus l’indexation. On ne peut prédire la situation financière de la commune à cet horizon, mais s’imposer une dette aussi importante est un pari vraiment risqué. Ecolo estime que la génération suivante n’a pas à supporter cette charge qu’elle n’a pas demandée.