Les épinards et les orties de l’année 2010

Pour la septième année consécutive, ECOLO WSL a décerné ses « épinards » ses « orties » aux initiatives citoyennes prises durant les douze derniers mois de l’année communale.

Publié le dimanche 30 janvier 2011

Voici donc le palmarès des épinards pour l’année 2010 :

Epinard d’or : inauguration le 20 janvier 2010 de la toute 1ère unité de cogénération (production combinée d’électricité et de chaleur) dans une société de logements sociaux en région bruxelloise. Cette initiative de l’Habitation Moderne a démontré qu’il était possible de réduire le poids des charges d’énergie dans le budget des ménages locataires.
Epinard d’argent : les fiches mobilité de Wolu-Inter-Quartiers. Véritable vade mecum de la mobilité et de ses points noirs sur le territoire de WSL, les fiches de WIQ ne restent pas dans les tiroirs et de réelles avancées sont observées sur le terrain.
Epinard de bronze : pour le projet initié par Michel Lemaire (cdh) qui a vu la villa Rucquoy mise à disposition de familles pendant l’hiver 2009-2010 comme centre d’hébergement d’urgence.
Ortie d’or : un édito du bourgmestre sur le logement social dans le Wolu Info. En mars, il a dépassé les bornes en déclarant à propos du projet de 100 logements sociaux dit "Jacques Brel" que la commune avait déjà beaucoup donné puisque "quelque 18% des logements de la commune sont des logements sociaux". C’est faux : il faudrait plutôt parler de 10%. Nous dénonçons cette manière quasi populiste d’appuyer ceux qui ne veulent pas de social près de chez eux ainsi que l’usage du Wolu Info comme outil de propagande personnelle.
Ortie d’argent : l’Agenda 21 local ou le degré zéro de la participation à WSL ! L’Agenda 21 local vise à atteindre des objectifs de développement durable grâce à une forte participation de la population. En 2009, notre commune s’est engagée dans le processus et les habitants ont été invités à 2 réunions-ateliers. C’est seulement en juin 2010 que le diagnostic a été présenté devant un auditoire clairsemé, faute de publicité sérieuse. Depuis, aucune info, aucune réunion alors que pourtant ce processus participatif est gage de réussite de la démarche.
Ortie de bronze : zones de stationnement - le serpent bleu se mord la queue. Pratiquement chaque mois, une nouvelle zone bleue voit le jour. Conçues pour protéger les riverains des voitures-ventouses, chaque nouvelle zone bleue déplace les désagréments vers les habitants « non-protégés ». Les navetteurs chercheront les dernières places non réglementées tandis que les habitants munis de leur carte d’habitant‚ pourront stationner sans limite de temps et sans avoir à repenser leur mode de déplacement pour des trajets intra-communaux très courts. L’extension des zones bleues n’apporte donc aucune solution !

Bravo aux candidats !

Bernard Ide - Chef de groupe au conseil communal

En 2009, les épinards et les orties...