Réunion avec le Comité de Quartier

Publié le lundi 18 juin 2012

Le Bourgmestre , assisté de Monsieur Denis (Service Stratégie et Mobilité), a reçu le Comité Aquilon dans la Salle du Conseil qui était presque remplie le 11 janvier 2012.

Deux terrains sont constructibles rue Neerveld.

Le premier, entre les numéros 85 et le 105, appartient à un propriétaire qui peut, à son initiative, construire un ou plusieurs bâtiments. D’après un courrier envoyé au Comité, deux bâtiments réunis par une passerelle et abritant 60 logements sont prévus. Cependant, aucune demande officielle de permis d’urbanisme n’est déposée. Il sera impossible de refuser le permis si le projet répond aux exigences urbanistiques et réglementaires.

Un projet de logements moyens avec des logements plus petits destinés à des personnes âgées autonomes est prévu sur le second terrain inoccupé, au coin de la rue Neerveld et de la rue de l’Athénée Royal. C’est l’un des derniers encore disponibles dans le patrimoine communal. La commune ne réservera pas l’emplacement aux seniors, mais l’habitat ne sera pas trop densifié, on prévoit trois immeubles de tailles variées, rez-de-chaussée plus deux ou trois étages, pour éviter un effet de barre. Le petit sentier qui longe la partie du terrain appartenant à la commune sera maintenu ; la parcelle de l’autre côté du chemin est privée. Un environnement de jardins et d’espace vert sera préservé. Un concours d’urbanisme sera organisé autour de ce projet. Un marché public, dont les conditions sont encore à fixer, sera lancé pour désigner un auteur de projet. Une rémunération des participants au concours est envisagée. Un jury, dont le Comité pourrait faire partie, désignera le bureau d’architectes qui développera le projet. La procédure devrait commencer en 2012. Une fois le projet choisi par le jury, la concertation avec les habitants sera organisée puis le permis d’urbanisme sera demandé. Après l’enquête publique, probablement en 2013, les travaux débuteront au mieux en 2014. L’auteur de projet devra inclure l’impact environnemental, en particulier les risques d’inondation, dans son travail. Les habitants rappellent que des inondations se produisent encore rue Neerveld. Le bourgmestre déclare que si le risque d’inondations est trop important, le projet sera abandonné. De toute manière, un bassin d’orage est obligatoire si la surface bâtie dépasse les 300 mètres carrés. Dans le cas où l’auteur du projet estime qu’un rapport ou une étude d’incidences est nécessaire, un bureau spécialisé sera chargé du rapport ou de l’étude. L’organisation de la mobilité sera aussi étudiée, étant donnée la relative étroitesse de la rue Neerveld. Ce sera la seule voie d’accès, le talus entre le boulevard de la Woluwe et la rue Neerveld est en zone verte, et à ce titre intouchable.

Ce compte-rendu a été écrit par un habitant, la Commune n’a rien publié sur son site.