A propos de l’enquête publique portant sur le projet de réaménagement de la chaussée de Roodebeek

Publié le vendredi 13 janvier 2012

Le 5 décembre 2011

Chères voisines & chers voisins !

La commune a proposé aux riverains de consulter son projet au service de l’urbanisme. Nous en avons fait une analyse et nous vous proposons ici nos remarques et propositions d’amélioration :

Zone arrêt de bus

La situation existante est incorrecte au plan : l’arrêt de bus débute au n°248 et pas au n°252.

  • Pourquoi l’aubette est-elle prévue à l’extrémité opposée de l’embarquement des passagers ?
  • Pourquoi l’aubette empiète-t-elle sur le trottoir (n°252), quelle est la profondeur d’empiètement et quelle sera la largeur résiduelle du trottoir à la hauteur de l’aubette ? Pourquoi ne pas prévoir de la placer sur le quai d’embarquement même ?
  • L’aubette comportera t-elle des publicités, sera t-elle transparente ?
  • Quid de l’accès à la grande plaque en fonte installée récemment par Vivaqua lors de travaux de remplacement des canalisations d’eau (vanne principale sur la nouvelle conduite) à l’endroit où serait placée l’aubette ? L’aubette sera t-elle déplacée au gré du chantier ?
  • Quid des camions de livraison (de la boucherie principalement) qui stationnent actuellement sur l’arrêt de bus pendant le déchargement ? Connaît-on le nombre de camions/semaine ?
  • Ne pourrait-on pas prévoir l’aménagement d’une zone de livraison ?

Emplacements parking en face du n° 264

L’IBSR conseille l’accès aux épis en marche arrière et ici, l’accès se fait en marche avant.

  • Quid de la sécurité des piétons sur le passage protégé lorsque le véhicule quitte l’épi en marche arrière alors que la vue n’est pas dégagée puisque la voirie est incurvée ?

Zone de dépose-minute scolaire devant l’entrée du parc

  • Quid de la signalisation ? Y aura-t-il une signalisation spécifique ?
  • Pendant les périodes de vacances scolaires, w-e etc…, cette zone reste-t-elle parking interdit et comment garantir cette zone contre le parking sauvage ?
  • La largeur d’accès au dépose-minute permet-elle toujours le charroi accédant au Parc ?
  • Le parking sera-t-il permis le long du trottoir juste avant le dépose-minute ?
  • Comment faire respecter cette zone dépose-minute en collaboration avec la police ?

Marquage des emplacements de parking

  • Est-il prévu de marquer systématiquement les emplacements de parking disponibles aussi bien dans la zone sujette à réaménagement qu’en amont de celle-ci (de l’arrêt de bus en remontant vers le rond-point Roodebeek/Heymans) ? Ceci afin d’éviter le parking anarchique qui ne permet pas d’optimiser le nombre d’emplacements.

Sortie chaussée de Roodebeek vers Mai par le sens interdit

  • La largeur de l’entrée dans la chaussée sera-t-elle suffisamment rétrécie pour à tout le moins décourager la sortie vers Mai par le sens interdit ?
  • Quid du traitement du SUL (Sens Unique Limité) ? Marquages au sol ?

Signalisation adéquate de la zone 30 existante

  • Prévoir une signalisation AVANT le premier passage protégé (à hauteur du n° 242) de type : marquage au sol, panneau lumineux, radar de vitesse... et non pas après le 2ème passage (n°262) comme c’est le cas actuellement.

Cohérence de la zone 30 existante : extension

La zone 30 est actuellement uniquement activée entre le n°244 ch de Roodebeek et le n°2 av de Mai dans le sens montée et pas dans la descente.

  • Pourquoi ne pas prévoir de placer un passage protégé à hauteur du n°2 av de Mai ET mettre toute la zone du bas de l’av de Mai dans le sens descente, bas G Henri et ce, jusqu’à la station service, en zone 30 ?
  • Ne serait-ce pas plus cohérent compte-tenu de la présence des écoliers, des commerces, des nombreuses traversées piétonnes et des arrêts de bus ?

Extensions de trottoirs et bordures

  • Comment seront traitées les hauteurs des bordures ? Il s’agit à la fois d’empêcher le parking sauvage « à cheval » sur ces bordures mais aussi de canaliser les eaux de ruissellement en cas de fortes pluies ?

Risques d’inondation accrus pour les maisons riveraines lors des averses importantes

Lors d’épisodes d’averses importantes, il est fréquent (environ 10x par an) de voir l’eau de ruissellement provenant de l’avenue de Mai, de la chaussée de Roodebeek, de la rue de la Charrette et de la voie d’accès au parc de Roodebeek se transformer en une rivière de 2 à 3m de large ou plus sur le trottoirs de la chaussée de Roodebeek (numéros 266 à 240). Cette rivière trouve son lit entre la pente du profil de la voirie et la pente du trottoir qui ne comporte presque pas de bordure (coupe AA, BB et CC sur le plan). L’installation d’une avancée pour le bus accentuera nécessairement cet effet en reportant tout le ruisselement sur le seul trottoir et en transformant chaque soupirail ou ouverture de ventilation de cave en avaloir pour les masses d’eau qui dévalent.

  • Cet aspect a-t-il été pris en considération par les services communaux ?

Capacité de parking dans le quartier, dépose-minute et desserte des commerces

Le quartier comporte un parking pratique et méconnu : le parking dit du « Gué » (crèche Princesse Paola). Celui-ci est peu utilisé le soir et en journée et mériterait d’être réaménagé pour maximiser le nombre d’emplacements, empêcher la sortie en sens interdit et signalé de façon visible pour lutter de façon constructive contre le stationnement anarchique en double ou triple file devant les commerces.

Participation des habitants, des commerçants et des usagers de l’école et du parc

  • Pourquoi n’y a-t-il pas eu d’invitation aux habitants, commerçants et usagers de l’école et du parc à être associés à la conception de la solution. Au minimum, la participation aurait dû prévoir une ou plusieurs séances d’information AVANT la période d’enquête publique légale et obligatoire ?
  • Il eût été facile d’organiser cela dans la salle du pavillon Roodebeek en soirée. Chacun aurait pu recevoir des explications et poser des questions sur le projet. Le projet aurait gagné en qualité et cohérence car il comporte un dégré de complexité et des enjeux importants pour les commerçants, les habitants et l’école. Cela s’est pratiqué dans d’autres quartiers, alors nous ne comprenons pas cette absence.

Pour Ecolo :

Martine Arnould, conseillère communale

Bernard Fincoeur, conseiller communal

Philippe Vandemeulebroucke

Jean-Claude Van der Auwera