Demande d’interpellation : La place du vélo dans notre commune - les pistes cyclables - le Brevet du cycliste ?

Publié le mardi 3 septembre 2019

À l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins de Woluwe-Saint-Lambert,

Par la présente, je vous demande de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil Communal l’interpellation suivante :

La place du vélo dans notre commune - les pistes cyclables - le Brevet du cycliste ?

Le mois de juillet a été particulièrement chaud en Belgique. Personne ne peut dès lors nier que le réchauffement climatique est bel et bien là. Les altérations du climat et la qualité de l’air nous rappellent l’urgence à mener une politique environnementale beaucoup plus ambitieuse.

Une politique environnementale qui favorise le déplacement en vélo, favorise le climat et bien sûr favorise aussi la qualité de l’air et donc la santé. Aujourd’hui, certains habitants ont déjà fait le pas vers le vélo, d’autres attendent peut-être plus de pistes cyclables et une meilleure sécurisation pour ce type de déplacement. Avoir une politique motivant l’habitant à se passer d’une voiture ou à se limiter à une balade autour de notre patrimoine lors de la journée sans voitures ne suffit pas, il faut proposer de vraies alternatives pour que cela soit efficace.

Un.e cycliste quotidien.ne emploie les voies les plus sécurisées, quand il y en a. Il/elle fait ses courses à bicyclette. Les vélos ont suffisamment évolués et on voit de plus en plus de vélos-cargo, vélos-famille etc… mais les pistes cyclables ne sont toujours pas à la hauteur.

C’est dans les projets de la majorité d’augmenter le nombre de pistes cyclables, mais il reste du pain sur la planche. La majorité des pistes cyclables sont régionales. C’est très important, car il est difficile d’amener l’habitant vers la mobilité douce si on ne lui donne pas des pistes cyclables sécurisantes et des range-vélos aux abords des celles-ci. À titre d’exemple, l’avenue de Cerisiers, pourtant large, bénéficie d’une piste cyclable certes, mais pas sur toute sa longueur. De même celle situé rue de la Roche Fatale pourrait être prolongée, via la rue du Menuisier jusqu’au Square de Meudon et finalement rejoindre l’Av. Cerisiers. Cela permettrait peut-être d’organiser des rangs-vélos pour les écoles.

Je tiens aussi à signaler qu’une bonne sensibilisation commence à l’école. Je propose que la commune incite les écoles sur son territoire, à participer au projet organisé par « Good Planet », celui-ci concerne la sécurité ainsi que la création d’un brevet pour le piéton et le cycliste.

En ce qui concerne les emplacements pour les vélos, un effort a été fait, mais il pourrait y avoir davantage de range-vélos près des zones commerciales ce qui permettrait un éventuel changement dans les habitudes des habitants pour leurs déplacements. Je pense particulièrement à l’avenue Georges Henri où il n’y a pas assez de range-vélos et ils ne sont pas très visibles, cela ayant comme conséquence que beaucoup de vélos sont mal garés.

Je poserai donc les questions suivantes au collège

  1. Vu le besoin des pistes cyclables et la nécessité de leur sécurisation, quels sont les projets communaux dans le court terme ?
  2. Est-il envisageable de proposer 5 range-vélos arrondis (10 emplacements) en remplacement d’une place de parking voiture sur l’Avenue Georges Henri ?
  3. Vu que la commune est partenaire de « Good-Planet » quelles sont ses intentions et/ou ses projets en ce qui concerne la sensibilisation cycliste dans nos écoles ?
  4. Est-il envisageable que le Collège, en tant que responsable des écoles communales, propose de manière pro-active des journées de sensibilisation « Good Planet » destinées à promouvoir les rangs-vélos et qu’elle organise aussi des soirées pour rassurer les parents face à cette proposition ?
  5. Dans les cas où les difficultés concerneraient les adultes pouvant encadrer ces enfants, de quelle manière les gardiens de la Paix pourraient-ils participer à renforcer la sécurité dans cette fonction ?

Merci d’avance pour vos réponses,

Pour ecolo,

Núria Bordes

Conseillère communale Ecolo-Groen

nb.dolcisalat@gmail.com