Demande d’interpellation : État et entretien des bâtiments des crèches

Publié le mardi 3 septembre 2019

À l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins de Woluwe-Saint-Lambert,

Par la présente, je vous demande de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil Communal l’interpellation suivante :

État et entretien des bâtiments des crèches

Selon le rapport d’activités annuel, l’administration communale offre une capacité de plus de 300 places d’accueil réparties entre sept crèches (6 francophones et une néerlandophone).

Au mois de février une conseillère communale nous a partagé sa préoccupation sur l’état de la crèche Sarah Goldberg dont deux dalles du plafond se seraient écroulées. Elle nous a même dit que ce n’était pas la première fois et qu’il est connu que la crèche connaît des problèmes d’infiltration, qui entraineraient les dits écroulements. Depuis j’attendais d’avoir des nouvelles, soit au conseil communal, soit via les PV du collège. Rien.

Aujourd’hui, je me surprends lorsque je découvre au PV du Collège du premier Août, que la crèche des Iles d’Or a dû fermer son entrée habituelle afin d’éviter le pire. Plus de peur que de mal puisque c’est un papa qui a découvert un morceau de béton par terre sans que personne ne soit blessé. Des grilles ont été mises, la façade a été protégée, l’entrée habituelle et le jardin clôturés. La crèche n’a pas dû être fermée mais désormais les enfants ne peuvent plus sortir dans le jardin, c’est-à-dire à l’extérieur. Quel dommage !

La question de l’entretien se pose, puisque la cause de ces écroulements a été trouvée, les conséquences potentiellement dramatiques exigent des actions de sécurisation et de réparation rapides !

Je m’y suis rendue et je me demande maintenant si ces problèmes étaient présents depuis un certain temps. De plus, des travaux de réfection et/ou d’entretien auraient été faits il n’y a pas longtemps.

Je poserai donc les questions suivantes au Collège :

  1. Qu’en est-il de l’état du plafond de la crèche Sarah Goldberg ? D’autres travaux devaient aussi être effectués ? Quel est l’état de lieu ?
  2. Si finalement de gros travaux devaient avoir lieu, comment et où recaser les 60 enfants inscrits ?
  3. En ce qui concerne Les Iles d’Or, est-ce que la commune est propriétaire des locaux de la crèche et donc copropriétaire du complexe ? Si oui, qui est le fonctionnaire représentant la commune au siège de la copropriété ? Était-il au courant ?
  4. Est-ce que de travaux de réfection ont été menés ? Quand et pour quelle raison ?
  5. Il y va de la sécurité des habitants d’assurer le bon état de tout bâtiment, surtout s’il est communal. Dès lors, à quelle fréquence les spécialistes, comme l’architecte de la commune, un ingénieur, veillent-ils à l’état des propriétés communales ?

Je vous remercie pour l’attention que vous accorderez à mes questions,

Pour ecolo,

Núria Bordes

Conseillère communale Ecolo-Groen

nb.dolcisalat@gmail.com