Demande d’interpellation : Défis pour une belle planète, quels objectifs pour nos écoles ?

Publié le lundi 24 juin 2019

À l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins de Woluwe-Saint-Lambert,

Par la présente, je vous demande de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil Communal l’interpellation suivante :

Défis pour une belle planète, quels objectifs pour nos écoles ?

C’est avec admiration que j’ai pu découvrir dans le Wolu Info, les diverses actions organisées en collaboration avec Bruxelles Environnement dans le cadre du programme Good Planet. Au cours de l’année, l’école Van Meyel a participé à plusieurs activités destinées encourager une meilleure alimentation qui favorise les circuits courts, la gestion des déchets, l’accès à l’eau et la consommation de l’énergie comme le respect de la nature. Les objectifs visés par ces activités sont la sensibilisation des enfants à la protection de l’environnement. De ce que j’ai pu y lire, le succès a été tel que la direction prévoit déjà la prochaine édition et a maintenant l’ambition d’y inclure les tout petits. Bien entendu, toutes ces activités sont très chouettes et on ne peut qu’encourager toutes les écoles à y participer !

L’association Good Planet organise beaucoup d’activités et de projets différents, tous autour de l’environnement. J’ai découvert sur leur site que notre commune figure parmi ses partenaires. C’est Good Planet qui organise des activités autour de la qualité de l’air, des brevets à pied ou en vélo, les cours de l’école au vert (moins bétonnées), les potagers, des animations mobilité pour les plus grands de primaire entre autres. De telles activités ne nécessitent pour la plupart aucun investissement financier et semblent tout à fait adaptées aux horaires et dynamiques scolaires. https://www.goodplanet.be/fr/nosactions/

Je poserai donc les questions suivantes :

  1. Si la commune est partenaire de Good Planet, pouvez-vous nous éclairer sur les détails et le contenu de ce partenariat ?
  2. Même si les directions des écoles communales ont une grande autonomie dans leur fonctionnement, comment voyez-vous l’extension de ces activités aux autres écoles communales si ce n’est déjà pas le cas ?
  3. Comment le collège envisage-t-il de soutenir ces actions, par exemple les circuits courts ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

Pour ecolo,

Núria Bordes

Conseillère communale Ecolo-Groen

nb.dolcisalat@gmail.com