Demande d’interpellation : À l’approche de l’été, l’état des lieux des plaines de jeux de notre commune

Publié le lundi 27 mai 2019

À l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins de Woluwe-Saint-Lambert,

Je vous prie de bien vouloir inscrire l’interpellation suivante à l’ordre du jour du prochain Conseil Communal :

À l’approche de l’été, l’état des lieux des plaines de jeux de notre commune

Comme chaque année depuis 2013, Ecolo visite toutes les plaines de jeux. Je les ai parcourues le 13 mai. En ce qui concerne l’entretien, il reste beaucoup à faire, même sur le plan de la sécurité.

  • Les obligations légales (EN1176) imposent au gestionnaires de tenir à jour une fiche d’entretien et de suivi par jeu mais surtout, les jeux doivent disposer d’un code alphanumérique pour en faciliter l’identification.
  • Or, sauf quelques jeux anciens, les jeux ne sont toujours pas identifiés par un numéro. C’est important pour permettre à quiconque, parent ou fonctionnaire, de signaler rapidement un défaut. Un conseiller Ecolo a attiré votre attention sur cela il y a plus de 2 ans et rien n’a changé depuis.

Quelques exemples qui posent question sur la qualité du travail de surveillance et d’entretien des plaines :

De manière générale, j’ai constaté qu’il manque encore beaucoup de copeaux de bois ou de sable là où cela protège les enfants contre les chutes autour des différentes structures de jeux. Vous pouvez commander un grand camion ! Au parc Malou, comme vous pouvez voir sur la photo jointe à mon interpellation, au même endroit que l’année passée, la structure en béton au bord du chemin d’accès est apparente depuis plus de 18 mois malgré nos rappels. Ce rebord bétonné et les piquets métalliques sont apparents, il ne faut pas vous décrire le type d’accident que cela pourrait entraîner !

Au Stade Fallon, j’ai constaté un banc sans dossier mais avec les fixations métalliques dessus. Ce n’est pas le seul banc inutilisable puisqu’il y en a à Floralies qui manque de planches depuis l’année passée. A Andromède 2, un banc est envahi par la végétation.

Certains portillons et grillages ne sont pas correctement entretenus : à Prékelinden et à Orion, les portillons ne ferment pas et des grillages sont détachés.

J’ai fait le constat aussi d’un petit toboggan instable à Andromède tandis qu‘à Van Meyel l’absence de la rampe du toboggan côté gauche peut blesser un enfant.

A Prékelinden (Itterbeek) la zone à droite de l’entrée est complétement délaissée : table par terre, signal de trafic et toute sorte d’immondicesdans les plantations.

A Wolubilis, je regrette que l’aire de jeux ne soit pas clôturée et qu’il n’y ait pas de recommandation d’âge pour les jeux, ce qui mène à un mauvais usage. C’est pourtant une obligation légale.

Concernant les toilettes, comment peut-on concevoir un « espace enfant » sans toilettes ? Si à Roodebeek elles semblent propres et accessibles, au parc Malou, elles sont régulièrement sales quand elles ne sont pas fermées. A Timmermans elles ont été construites il y a 5 ans et... n’ont jamais été ouvertes ! En septembre dernier vous aviez promis une solution et Ecolo avait fait une proposition !

Pour finir, je me réjouis de constater qu’il existe une liste de plaines de jeux sur le site web communal. Il est dommage cependant qu’elle comporte des erreurs : la plaine Stade 2 est à Grootveld, la plaine Gootveld a disparu du plan ou bien est en doublon avec la plaine Stade 2. Elle mentionne encore une plaine de jeux et l’agoraspace qui n’existent plus suite aux travaux de construction de la crèche Charmille

Mes questions au Collège seront donc :

  1. Au mois de mars vous parliez de beaucoup de projets, c’est très bien mais je me demande si les projets ne passent pas avant l’entretien des plaines ?
  2. La fréquence d’inspection des jeux est-elle suffisante pour assurer le suivi des entretiens ?
  3. Je sais que vous disposez de fiches d’entretien par jeu mais pourquoi pourquoi le service technique chargé de l’entretien ne suit-il pas les actions qui y sont recommandées par les fonctionnaires qui inspectent les jeux ?
  4. Combien de personnes sont-elles réellement affectées à l’entretien des plaines de jeux ? Comment est-ce possible que les entretiens soient tellement retardés ?
  5. Une commune avec autant de plaines de jeux est à envier. Cependant, ce sont des lieux pour se détendre et y passer du temps. Que comptez-vous faire pour y mettre des toilettes accessibles et en bon état ?

Merci pour l’attention que vous y porterez à mes questions.

Pour ecolo,

Núria Bordes

Conseillère communale Ecolo-Groen

nb.dolcisalat@gmail.com