Intervention : Projet MEDIAPARK - Avis ECOLO sur la proposition d’avis rédigée par le Collège et soumise au Conseil du 18 mars

Publié le jeudi 21 mars 2019

Nous avons pris connaissance de l’avis du collège et nous souhaitons vous suggérer des améliorations pour que cet avis soit aussi celui du Conseil communal comme prévu à l’article 30/5 paragraphe 1 du Code bruxellois de l’aménagement du territoire.

Urbanisme

  1. Le collège écrit : « Le projet n’impacte pas la commune de WSL... ». C’est inexact et c’est d’ailleurs démenti par la phrase suivante dans l’avis du collège : « Considérant que la densification de ce site est susceptible de bouleverser l’équilibre urbanistique des quartiers limitrophes  »
    — > il faudrait plutôt écrire : «  Le projet n’est pas situé sur le territoire de la commune de WSL mais aura un impact important considérant la densification...  »
  2. Le collège écrit : «  l’autoroute constitue une barrière urbaine forte...  ». C’est une vue qui nous semble bien trop étroite puisque le Master Plan prévoit en parallèle la transformation de la E40 en boulevard urbain dans le cadre du projet E40 Parkway. Cette « barrière » est donc destinée à disparaître et la réflexion urbanistique impose de se projeter dans l’avenir ! Avec le futur boulevard urbain, il y aura une perméabilité beaucoup plus importante dans un horizon comparable à la concrétisation du PAD. Il faut absolument en tenir compte ! Concernant les commerces qui seront implantés sur le site Mediapark, le collège affirme que « ces futurs commerces ne devraient pas avoir d’influence négative  » —> Nous vous proposons plutôt d’écrire : «  La barrière que constitue l’autoroute est appelée à disparaître donc il est nécessaire d’anticiper un impact de ces futurs commerces sur les noyaux commerciaux de la commune et particulièrement l’avenue G. Henri  ».

Mobilité

  1. Circulation complémentaire : Ecolo partage les inquiétudes du collège d’autant plus que, selon les documents de Bruxelles Perspectives, on parle tantôt de 2000 à 2500 logements et de 4500 à 6000 nouveaux habitants. Pour les travailleurs, on cite une augmentation de leur nombre de 3700 (RTBF + VRT) à 5000 avec les nouvelles activités média, sans parler des écoles et des commerces ! L’impact sur la mobilité dans les quartiers proches de notre commune ne peut pas être ignoré et devra être anticipé.
  2. Engorgement des voies : le collège a raison de s’interroger sur les mesures d’apaisement de la circulation et particulièrement pour l’avenue de Mars qui semble ignorée dans le PAD. Les documents de Bruxelles Perspectives citent des « portes » d’accès au nouveau quartier mais font l’impasse sur ce qu’il conviendrait d’appeler la « porte Mars  ».
  3. Sécurisation du carrefour Mars-Roodebeek : le collège indique avoir demandé un rond-point depuis 2013. Ecolo souhaite que la priorité soit mise sans attendre sur un tel aménagement et comprend difficilement que le collège n’ait pas su s’entendre avec la commune voisine pourtant présidée par le même parti !
  4. Réorganisation Mars-Hoover pour anticiper le risque de percolation entre le bd Brand-Whitlock et le futur Parkway si une bretelle est créée : ce sera sans aucun doute le cas puisque c’est le principe du boulevard urbain de faciliter les traversées. Ecolo propose une solution dans le point suivant (zones 30).
  5. Incidence de l’augmentation du trafic automobile : ce point constitue une redite du point (1) dans lequel nous avons démontré que ce projet aurait un impact sur notre commune. Ecolo insiste donc pour que la commune profite de cette prise de conscience pour mettre en oeuvre elle-même une meilleure hiérarchisation des voiries en faisant physiquement obstacle au trafic de transit non-désiré et en généralisant systématiquement les zones 30 contrôlées. C’est seulement cela qui pourra apporter une réponse structurelle.
  6. Rappel des remarques communales au projet Parkway : la planification de la construction d’une ligne de tram qui empruntera le futur Parkway dans sa longueur est une évidence que nous soutiendrons. Ecolo ne comprend cependant pas la recommandation du Collège de faire « traverser longitudinalement  » le site même de Mediapark par une telle ligne. Le site fait moins de 300m dans sa plus grande largeur pour 750m de longueur. La densité du bâti y est déjà trop importante à notre avis au vu du choix des concepteurs de positionner les bâtiments en bordure du site, certains étant de gabarit très important. Le couloir vert dégagé au milieu pour constituer un parc serait fortement dégradé dans sa fonction si on y implantait une ligne de tram.
  7. L’option du tram en souterrain sous le site mériterait une étude. A défaut, l’implantation d’un tram semble envisageable sur la bordure sud (rue colonel Bourg) et la distance à parcourir resterait inférieure à 300m pour rejoindre un arrêt.
  8. Liaisons cyclo-piétonnes avec les quartiers périphériques : Ecolo peut souscrire à l’avis du Collège sur ce point mais il s’agit surtout ici de demander que le Parkway ne soit plus une « césure » comme la constitue actuellement la E40. Encore une fois, cette remarque est en contradiction avec l’avis exprimé au points (1) et (2) par le Collège : « Le projet n’impacte pas la commune de WSL... » et «  l’autoroute constitue une barrière urbaine forte... ». Pour le reste, Ecolo regrette que les contours du futur Parkway tels que la localisation des multiples voies traversantes et les passages protégés pour les piétons et les cyclistes, ne soient pas suffisament décrits pour être pris en compte dans le périmètre du projet Mediapark.

Je vous remercie pour votre écoute !

Pour ecolo,

Núria Bordes

Conseillère communale Ecolo-Groen

nb.dolcisalat@gmail.com