Demande d’interpellation : Quel avenir pour l’Ecole Supérieure Artistique Le 75 ?

Publié le jeudi 14 mars 2019

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames, Messieurs les Echevins,

Je vous prie de bien vouloir inscrire l’interpellation suivante à l’ordre du jour du prochain Conseil communal :

Quel avenir pour l’Ecole Supérieure Artistique Le 75 ?

L’Ecole Supérieure des Arts de l’Image Le 75 est mise à l’honneur ce mois-ci, à l’occasion de ses cinquante ans. Tout en étant une école communale, elle dépend depuis 2013 du Pôle Académique de Bruxelles, regroupant l’ensemble des institutions d’enseignement supérieur francophone situées en Région de Bruxelles-Capitale. Le 75 a semble-t-il une très bonne réputation.

Mais les bâtiments de l’avenue J-F Debecker auraient bien besoin d’être rénovés et mieux isolés. Il n’y a pas de double vitrage, par exemple. D’après le plan PLAGE de 2012, la consommation énergétique est assez élevée.

Depuis quelques temps, un deuxième site a été créé au Gulledelle. Mais est-ce que ces anciens bureaux sont adaptés et suffisamment aérés pour des ateliers de création graphique pouvant utiliser des solvants ? D’après le site Internet de l’école, certains cours théoriques sont même dispensés à la Maison communale.

En juin 2018, un conseiller communal écolo a soulevé le problème de la gestion des déchets chimiques de l’atelier photo de l’avenue Debecker qui n’étaient pas du tout traités correctement (c’est-à-dire en conformité avec la réglementation régionale). Depuis lors, la situation s’est améliorée : l’école dispose à présent de cuves de récolte des produits chimiques, d’armoires coupe-feu et des notices de procédure sont affichées dans les labos.

Voici mes questions au Collège :

  1. Quelle est l’évolution de la consommation énergétique de l’ESA Le 75 depuis 2011 ?
  2. Quand la version mise à jour du plan PLAGE sera-t-elle disponible ?
  3. A quelle fréquence la récolte des déchets chimiques de l’ESA Le 75 est-elle effectuée par la Commune ?
  4. En tant que Pouvoir Organisateur et en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, que comptez-vous mettre en œuvre pour que l’ESA Le 75 dispose de bâtiments adaptés, répondant aux normes environnementales et de sécurité ?
  5. Avez-vous déjà des projets pour impliquer davantage l’ESA Le 75 dans la vie culturelle de la Commune, comme annoncé dans la Déclaration de Politique générale ?

Merci d’avance pour vos réponses,

Pour le groupe Ecolo-Groen

Ingrid Goossens

ingridgoossens26@gmail.com