Demande d’interpellation : Woluwe-Saint-Lambert, commune en zone 30 ?

Publié le jeudi 14 mars 2019

À l’attention du Collège des Bourgmestre et Échevins,

Je vous prie de bien vouloir inscrire l’interpellation suivante à l’ordre du jour du prochain Conseil communal :

Woluwe-Saint-Lambert, commune en zone 30 ?

L’instauration de zones 30 dans les quartiers de notre commune a des impacts bénéfiques à plusieurs niveaux :

  • Elles rendent nos quartiers plus sûrs : rouler plus lentement permet de réduire la distance de freinage, ce qui diminue le risque d’accidents et la gravité de ceux-ci. Et surtout elles favorisent la mixité du trafic avec les usagers « doux » tels que les cyclistes (y compris les enfants), les piétons...
  • Elles diminuent la pollution sonore dans nos rues : une vitesse limitée permet de réduire de manière significative le bruit généré par le trafic routier.
  • Elles améliorent la qualité de l’air que nous respirons.

Autant de bonnes raisons pour lesquelles certaines communes de Bruxelles telles qu’Auderghem et Schaerbeek ont choisi de généraliser les zones 30 (en gardant de manière exceptionnelle le 50km/h sur certains grands axes).

Il est évident que mettre en place des zones 30, sans contrôler le respect de celles-ci serait totalement inefficace. Or l’on peut constater à certains endroits de la commune (notamment rue Théodore de Cuyper) que la limitation de vitesse à 30 km/h est régulièrement dépassée. Cela étant, la généralisation de la zone 30 ne pourrait-elle pas apporter une réponse partielle à ce problème ? En effet, en harmonisant le système de limitation de vitesse, on facilite la compréhension de la réglementation par les usagers de la route.

Mes questions au collège sont les suivantes :

  1. Quels moyens mettez-vous déjà en place et comptez-vous mettre en place pour faire respecter les zones 30 existantes ?
  2. Quel pourcentage de la voirie de Woluwe-Saint-Lambert est-il en zone 30 ?
  3. Quel est le projet du collège par rapport au développement de la zone 30 en tout ou partie de la commune ?

Merci pour vos réponses,

Hélène Eraly

Conseillère communale Ecolo-Groen

helene.eraly@gmail.com