Communiqué de presse : ECOLO WSL s’impose au Conseil communal en faisant voter à l’unanimité une « Motion Climat » en soutien au mouvement « Youth For Climate »

Publié le jeudi 21 février 2019

Lors du Conseil communal de ce lundi soir (18/2/2019), le groupe Ecolo a présenté une motion pour le climat en soutien au mouvement « Youth For Climate ». Malgré les tentatives de récupération de la majorité, inquiète de la « Vague Verte », c’est bien ECOLO qui impose son agenda et met en demeure les autres formations politiques de s’aligner sur son agenda pour le climat.

Philippe Vandemeulebroucke, chef de groupe ECOLO au Conseil communal, ne souhaite pas ironiser sur l’attitude de la majorité : « Le bourgmestre n’a pas eu d’autre choix que de s’aligner sur ECOLO en faisant preuve de beaucoup de créativité dans la ré-écriture à sa sauce de notre motion ! » Il ajoute : « ce qui est important pour ECOLO c’est le résultat et l’accélération des mesures qui seront prises dans un Plan Climat propre à la commune, pas de savoir qui a contribué en ceci ou cela à la Motion que nous avons déposée !  »

La nécessité de présenter une motion sur le climat s’est imposée depuis que nous avons constaté l’incapacité des autres partis politiques à entrevoir une autre politique. L’émergence récente du mouvement « Youth for Climate  » initié au niveau international par la jeune suédoise Greta Thunberg lors de la COP24, incarné en Belgique par des lycéens et étudiants néerlandophones et francophones qui ont défilé par milliers depuis début janvier, nous ont convaincus d’agir au niveau communal. Ces jeunes ont osé des choix politiques et symboliques forts en rejoignant ces manifestations impressionnantes, demandant à leurs aînés des politiques climatiques et environnementales urgentes et nettement plus ambitieuses. Grâce aux actions qu’ils mènent, ces jeunes engagés pour le Climat donnent à notre ville et à sa population une image exemplaire ! A cela s’ajoutent les initiatives prises par certaines directions d’écoles lors de cette mobilisation, en tenant compte à la fois de l’obligation scolaire, des responsabilités qui incombent à l’institution scolaire et aux parents d’élèves et de l’opportunité pédagogique unique que représente cette expérience citoyenne vécue par des élèves issus des établissements scolaires. Enfin, nous devons saluer la très bonne organisation par les représentants des lycéens et étudiants de toutes ces manifestations en étroite collaboration et concertation avec les autorités de police concernées.

Philippe Vandemeulebroucke souligne : « il s’agit d’encourager et d’épauler les initiatives pédagogiques concernant la thématique du Climat dans les établissements scolaires communaux. Il faut soutenir les élèves dans leur ambition d’être des acteurs conscients et responsables face à cet enjeu majeur du 21ème siècle. Concernant les actions actuelles à Bruxelles, nous souhaitons privilégier des mesures éducatives et instructives en lien avec l’objet des manifestations afin d’en faire une véritable expérience d’éducation à l’environnement et à la citoyenneté pour les élèves. »

Pour répondre à ce mouvement, ECOLO WSL a proposé au Conseil communal de mettre rapidement en œuvre un « Plan Climat » propre à la commune ainsi qu’un calendrier pour sa mise en place (voir annexe).

Pour le groupe Ecolo au Conseil communal de Woluwe-Saint-Lambert :

Philippe Vandemeulebroucke, Conseiller communal Ecolo – chef de groupe

pvandemeulebroucke561@gmail.com

0485 441228

Annexe : 10 mesures concrètes pour un « Plan Climat » communal tel qu’envisagé par ECOLO WSL

  1. Accélérer le Plan Local pour la Gestion Energétique (PLAGE) communal concernant l’utilisation rationnelle de l’énergie dans les bâtiments communaux et les infrastructures sportives, prioritairement les logements communaux ;
  2. Accélérer les investissements économiseurs d’énergie dans les logements sociaux. Promouvoir les résultats obtenus et encourager les particuliers à suivre le même chemin ;
  3. Accélérer l’installation de panneaux solaires dans la commune en allant au-delà de l’initiative régionale Solar-Click, par exemple en promouvant comme à Woluwe-Saint-Pierre, le tiers-payant et l’investissement citoyen ;
  4. Soutenir l’agriculture biologique et développer les circuits courts, notamment via les commandes publiques (écoles, maisons de repos, administrations, etc), pour arriver à 100% bio en 2030 ;
  5. Réaliser un inventaire complet des zones disponibles pour la culture potagère, y compris les toitures de bâtiments communaux propres à cet usage. Multiplier les parcelles biologiques sur les terrains communaux libres (dont la dalle du bassin d’orage Roodebeek) ;
  6. Multiplier les initiatives d’économie circulaire en créant un carrefour d’échanges d’idées et en mettant des locaux à disposition (Repair café...) ;
  7. Mettre sur pied un programme à destination des écoliers visant à créer des pistes cyclables sûres proches des écoles et en liaison avec les Itinéraires Cyclables Régionaux. Multiplier les dispositifs de parking et abris vélos sécurisés ;
  8. Mettre en place des initiatives destinées à promouvoir l’usage du vélo à travers la commune autant pour le public en général, les écoliers et les étudiants que pour le personnel communal en n’excluant pas un système d’aide en nature (équipement d’éclairage, veste fluo, dispositifs de visibilité sur vélo...) ;
  9. Intégrer la création de parcs et espaces de détente dans les quartiers non-encore pourvus (ex. Val d’Or...)
  10. Fixer des objectifs à atteindre qui soient ambitieux et alignés sur les objectifs régionaux de manière à contribuer équitablement et proportionnellement au plan climat fédéral.