Demande d’interpellation : Commune de Woluwe-Saint-Lambert - commune de commerce équitable

Publié le lundi 18 février 2019

A l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins,

Je vous prie de bien vouloir inscrire l’interpellation suivante à l’ordre du jour du prochain Conseil Communal  :

Commune de Woluwe-Saint-Lambert : commune de commerce équitable

En Wallonie et à Bruxelles, la campagne CDCE (commune du commerce équitable) est portée par Oxfam-Magasins du monde, Miel Maya Honing et Fairtrade Belgium, avec le soutien de la Direction Générale de la Coopération au Développement. Cette campagne a pour objectif de sensibiliser les acteurs locaux au commerce équitable et d’intégrer la thématique au sein des communes de façon à générer un changement de comportement des acteurs et consommateurs locaux. Les communes qui s’engagent de façon active et participative pour le commerce équitable reçoivent le titre honorifique de « Commune du commerce équitable ».

Pour obtenir le titre « Commune du commerce équitable », six critères sont à remplir, dans l’ordre et au rythme choisi par chaque commune (voir annexe pour plus de détails) Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà avancé sur certains critères pour s’inscrire dans la campagne.

En résumé ces critères sont :

  • Résolution du conseil communal en faveur du commerce équitable
  • Implication des commerces et du secteur Horeca
  • Implication des entreprises, organisations et écoles (comité de pilotage)
  • Communication et sensibilisation (la commune organise au moins une action de sensibilisation annuelle sur le commerce équitable à destination du grand public)
  • Création d’un comité de pilotage diversifié et représentatif des acteurs locaux est mis en place. Ce comité coordonne les initiatives nécessaires pour l’avancement de la campagne ; il assure l’engagement de la commune dans la durée et mène à l’obtention du titre.
  • Produits agricoles locaux et durables

Je souhaite poser au Collège les questions suivantes :

  1. Qu’est-ce que la commune a déjà mis en place puisqu’elle a déjà dans le passé marqué son intérêt ?
  2. Cette initiative a-t-elle été suivie ? si oui comment, si non, pourquoi ?
  3. Si la commune a déjà introduit sa candidature, quels sont les critères qu’elle remplit déjà ? et quel est le timing pour y arriver ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses,

Philippe Vandemeulebroucke

Conseiller communal Ecolo-Groen

pvandemeulebroucke561@gmail.com

Annexe : description des 6 critères

- 1. Autorité communale

Le Conseil communal vote une résolution en faveur du commerce équitable dans laquelle il signifie la participation de la commune à la campagne ; il engage l’administration communale à consommer deux produits issus du commerce équitable (dont le café), tant pour ses besoins internes que pour les événements qu’elle organise à destination du public.

- 2. Commerces et Horeca

Des commerces et établissements horeca installés sur le territoire de la commune proposent au moins deux produits du commerce équitable à leur clientèle et visibilisent leur participation à la campagne. Le nombre d’enseignes requises pour satisfaire à ce critère est directement proportionnel au nombre d’habitants de la commune. Les informations quant aux objectifs quantitatifs se trouvent dans le guide de campagne. Le responsable du comité de pilotage se charge d’encoder les commerces et établissements participants sur le site web de la campagne.

- 3. Entreprises, organisations et écoles

Des entreprises, des institutions, des organisations, des associations et des écoles de la commune proposent au moins deux produits équitables de façon régulière à leurs travailleurs, leur public ou leurs élèves. Elles communiquent sur leur participation à la campagne. Le nombre d’acteur engagé doit être représentatif de la taille de la commune. Les objectifs quantitatifs se trouvent ici. Le responsable du comité de pilotage se charge d’encoder les organismes participants sur le site web de la campagne.

- 4. Communication et sensibilisation

La commune communique régulièrement auprès des médias locaux et via ses propres canaux sur sa participation à la campagne. Elle organise au moins une action de sensibilisation annuelle sur le commerce équitable à destination du grand public.

- 5. Comité de pilotage

Un comité de pilotage diversifié et représentatif des acteurs locaux est mis en place. Ce comité coordonne les initiatives nécessaires pour l’avancement de la campagne ; il assure l’engagement de la commune dans la durée et mène à l’obtention du titre. Ce comité ne doit pas nécessairement être complet et très large ; il peut évoluer au cours de la campagne. Ce groupe, composé de personnes relais, facilitera au maximum l’implication de citoyens, d’associations, de fonctionnaires, de commerçants ou d’entreprises.

- 6. Produits agricoles locaux et durables

Parce que les agriculteurs de chez nous comptent aussi, la commune soutient une nouvelle initiative en faveur de la consommation de produits agricoles locaux et durables. L’initiative est permanente, ou renouvelée au minimum annuellement s’il s’agit d’un événement ; elle doit être médiatisée.