ECOLO lance son « Opération Kiwis » ce vendredi 5 octobre !

Publié le vendredi 5 octobre 2018

Ce vendredi matin, les ECOLOs de Woluwe-Saint-Lambert ont lancé une action pour alerter les parents des enfants qui fréquentent les écoles du réseau communal sur la piètre qualité des aliments qui sont préparés par SODEXO.

Selon Jean-Claude Van der Auwera, Conseiller communal Ecolo, « ce n’est pas un problème que nous venons de découvrir : depuis près de 3 ans, nous avons réalisé un travail d’enquête en allant consulter les documents à plusieurs reprises dans les services de l’administration communale, en exigeant et en obtenant finalement une visite dans les cuisines de SODEXO (17/4/2018), en regardant ce qui se fait ailleurs et en parlant avec certain fournisseurs ».

Le conseiller a interpellé la majorité à au moins 5 reprises sur ce sujet :

  • Qualité de l’alimentation dans les cantines scolaires (23/5/2016)
  • A propos du renouvellement du marché (19/9/2016)
  • Suivi sur les découvertes peu satisfaisantes à partir des documents reçus ( 23/1/2017)
  • Fourniture de repas pour les écoles communales et les plaines de jeux : pour un Cahier des charges ambitieux ! (23/1/2017)
  • Marché des cantines scolaires à Woluwe-Saint-Lambert : l’aile ou la cuisse ? (28/8/2017)

En outre, ECOLO WSL a publié 2 articles dans son toute-boîte « Demain Woluwe-Saint-Lambert » et 1 article dans la tribune politique du journal communal.

Le conseiller insiste : « Le Collège a attribué ce marché, d’une durée de 4 ans et d’une valeur de 3.440.000€ à SODEXO sans en informer le Conseil Communal et cela au nom de la "Gestion des affaires journalières". Pire : SODEXO ne satisfaisait pas aux exigences du marché vu l’absence de certification Bio que j’avais réussi à faire inclure dans le cahier des charges ! »

Au Conseil communal, aucune réponse à nos questions n’est venue sauf des "vérités alternatives" destinées à couvrir une irrégularité dans l’attribution du marché à SODEXO en juillet 2017. Dans le Wolu Info, Le bourgmestre a dénoncé une "campagne de désinformation peu reluisante" de la part d’ECOLO et invoqué une demande imaginaire de "servir des kiwis belges dans les cantines". Cependant, il refuse de reconnaitre que le marché a été entaché d’une irrégularité et ne nous répond pas sur l’origine de la viande servie aux enfants.

Aujourd’hui, devant l’absence de réponses sérieuses de la majorité, et le récent incident (10/9/2018) dans lequel un contrôleur de l’AFSCA a interdit à VIANGROS (qui prépare les repas pour SODEXO) l’utilisation de 1800kg de viande de boeuf haché périmée pour constater le lendemain que ce stock avait été mélangé à 7200kg d’un autre lot pour l’inclure dans ses préparations, nous estimons que la coupe est pleine et que nous devons informer les parents directement. A eux de poser des questions à la direction de l’école où sont scolarisés leurs enfants !