Demande d’interpellation : Création de nouvelles parcelles potagères à WSL pour répondre à la demande

Publié le dimanche 11 mars 2018

Bonjour,

A l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins de Woluwe-Saint-Lambert,

Je souhaite interpeller le Collège sur :

Création de nouvelles parcelles potagères à WSL pour répondre à la demande

Contexte : Vous connaissez mon intérêt pour les parcelles potagères dans notre commune. Je suis déjà intervenu à 2 reprises en 2013 et la dernière fois le 24 avril 2017 à propos des potagers communaux pour demander notamment l’attribution de parcelles en friche, la création de nouvelles parcelles et la subdivision de grandes parcelles pour créer des unités de 50 m2 maximum afin de satisfaire à la demande.

J’avais demandé un inventaire des terrains communaux disponibles et je ne l’ai pas reçu. Pourtant, à l’occasion de la vente du terrain communal chaussée de Roodebeek (352-354), il était apparu que ce terrain de plus de 10 ares non repertorié dans la liste des parcelles potagères était occupé par un potagiste qui y cultivait plus de 300m² (soit l’équivalent de 6 parcelles). Le fait que ce terrain ne figurait pas dans l’inventaire communiqué tendrait à prouver qu’il existe d’autres sites fantômes ailleurs dans la commune.

Interpellation : Aujourd’hui, je reviens vers vous avec la proposition de créer un nouveau site de parcelles potagères communales sur un terrain que je crois être communal. Il s’agit du terrain cadastré 129 situé entre l’extrémité de l’avenue de la Nielle et la rue De Cuyper au carrefour avec l’avenue Brel (voir plan). Il a une superficie de 43 ares environ. Le plan cadastral (carte du PRAS-BruGIS) montre cependant qu’une voirie d’accès vers les bâtiments du Parc Schuman le traverse à cheval sur la limite avec le terrain cadastré 130R. Compte tenu de cela, le potentiel existe de créer environ 40 parcelles potagères individuelles de 50m2 tout en réservant des espaces de circulation communs entre les parcelles.

Il s’agirait d’offrir une alternative à une dizaine de potagistes qui occupent, avec l’accord du propriétaire (j’ai toutes les raisons de le penser), des parcelles sur un terrain voisin de 47 ares environ (terrain composé de plusieurs terrains cadastrés 132F4, 132E4, 130T, 131T, 131S et 130R). Ils ont eu vent d’un projet de construction sur la partie sud de l’av de La Nielle qui pourrait aboutir à leur éviction.

Je poserai les questions suivantes au Collège :

  1. l’échevin de l’urbanisme a-t-il connaissance d’un projet en gestation qui concernerait les terrains constituant le potager existant ?
  2. le potager actuel des 10 potagistes occupe 6 terrains identifiés au cadastre. Certains de ces terrains sont-ils des propriétés communales et si oui, lesquelles ?
  3. le terrain cadastré 129 est-il une propriété communale ?
  4. dans l’affirmative, quelles sont les intentions du Collège à propos de ce terrain ?
  5. quel est le statut de la voirie asphaltée qui l’emprunte ? quid de la zone de parking ?
  6. sauf projet de vente imminent, seriez-vous favorable à un beau projet qui aurait l’avantage de reposer sur un groupe de potagistes expérimentés et pratiquant la culture sans pesticides ?

En question subsidiaire, je demanderai le nombre de personnes actuellement en attente d’attribution, le nombre de demandes reçues en 2017 et le nombre d’attributions ayant abouti dans cette même année ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses,

Pour écolo :

Jean-Claude Van der Auwera

0475 490954

jc.vanderauwera@gmail.com