Wolu info - Décembre 2017 : Enquête publique sur le nouveau Plan de Stationnement : Le Collège doit impérativement revoir sa copie !

Publié le dimanche 10 décembre 2017

L’enquête publique est à présent clôturée. Annoncée dans le Wolu Info seulement fin septembre, aucune réunion d’information n’aura été proposée aux habitants. Lors du vote au Conseil communal en juin dernier, Ecolo est le seul parti ayant voté contre en raison de son caractère non-abouti : trop de questions sans réponses et d’à peu près. Pire : ce plan va créer des problèmes pénibles pour les habitants situés aux limites des 7 "quartiers" distincts de stationnement.

En effet : il y a comme un "bug" dans la version "WSL" du plan de stationnement : le Collège des Bourgmestre et Echevins n’a pas voulu appliquer le système prévu par les concepteurs du plan Régional et a imposé un système que l’on peut qualifier de simpliste, en multipliant par 7 à l’intérieur de la commune les problèmes que l’on connaît actuellement aux limites des communes ! En deux mots : si vous habitez sur une voirie à la limite de 2 quartiers, vous ne pourrez- vous garer que du côté de votre domicile ! Pourtant, dans le plan régional "standard" appliqué dans nombre de communes, chacun peut choisir de se placer au centre d’un groupe de zones plus petites délimitant sa zone de stationnement (environ 150ha).

A côté de cela nous avons regretté de ne pas y trouver d’actions, contre le stationnement des motos sur les trottoirs, pour l’augmentation du nombre de points de stationnement réservés aux vélos et pour résoudre la question des aires de stationnement illégales créées par la commune pour ses fonctionnaires. Il faudrait également inciter les propriétaires de garages privés à utiliser leur espace de stationnement en dehors de la voirie, pour ainsi laisser libres les emplacements en voirie aux habitants qui n’ont pas eux cette possibilité. C’est d’autant plus logique là où l’entrée de garage en voirie « privatise » l’espace public en y interdisant le stationnement.

Ce plan ignore aussi la plaie du stationnement sauvage pratiqué par une minorité d’automobilistes indélicats. Cette triste réalité constitue un danger tant pour les piétons que pour les automobilistes : stationnement sur les passages piétons, trop près des passages piétons et au coin des rues, empêchant ainsi une bonne visibilité du trafic.

Pour Ecolo : Jean-Claude Van der Auwera, conseiller communal