Hommage à Georges Vanlerberghe

Publié le mercredi 6 septembre 2017

Fleurs funérailles Georges

Au revoir Georges…

C’est avec étonnement et émotion que le groupe Ecolo-WSL a appris le décès de Georges. Il fut notre Conseiller Communal à Woluwe Saint Lambert pour un mandat de 1988 à 1994.

Je me souviens de la campagne électorale de 1988, que nous avions faite avec lui… à quatre… en deux mois seulement… avec ce résultat magnifique… d’un élu... Georges Vanlerberghe ! C’était le deuxième ecolo à siéger au conseil communal de Woluwe.

Georges était toujours motivé pour une connaissance approfondie des dossiers qui passaient au conseil, il nous les expliquait longuement, minutieusement, dans tous leurs détails, lors des réunions de notre groupe politique.

Tenace, il l’était dans ses interventions au conseil communal. Ecolo, c’était lui sur les bancs de l’opposition. Un grand sourire… en me souvenant de sa fameuse phrase, lorsqu’il disait en séance : « le groupe ecolo… » alors qu’il était le seul ecolo à siéger au Conseil Communal de WSL. Mais… il n’avait pas peur d’être seul, à avoir raison contre tous. Il a certainement contribué au sauvetage de l’Hof ter Musschen, en maintenant la pression sur les décideurs par ses multiples interpellations. On retiendra sa lutte contre l’urbanisation galopante de Woluwe-Saint-Lambert, en tentant de protéger la population de la spéculation immobilière.

Georges Vanlerberghe pensait déjà « participation citoyenne » en 1988. Il était le grand défenseur de la vie de quartier. Il estimait que les habitants devaient pouvoir interpeller le Conseil communal… Aujourd’hui, c’est un droit citoyen dans la Région de BXL Capitale.

Georges était une personne atypique, un artiste éclectique. Un auteur/compositeur/interprète et un comédien de théâtre et de cinema, qui utilisait aussi son sens de la dialectique et des mots, dans l’exercice politique. Une petite anecdote que l’on m’a rappelée récemment : lors d’une réunion Ecolo. L’un des membres du groupe a fait cette savoureuse réflexion à Georges : "Heureusement qu’on ne taxe pas la richesse de vocabulaire… sinon toi, Georges, tu devrais débourser pas mal."

Dans ses relations humaines, Georges était très sociable, il aimait par dessus tout les contacts avec les personnes qu’il côtoyait dans sa vie quotidienne et dans sa vie politique.

J’ai rencontré Georges pour la première fois, il y a 35 ans… c’était en septembre 1982. Il était déjà membre du Mouvement Ecolo et surtout très actif verbalement lors des réunions du groupe de Woluwe.

Merci à toi Georges, pour TOUT ce que tu m’as apporté, lorsque je suis devenue conseillère communale en 1995. Ton expérience m’a bien aidée pour présenter, rédiger et préparer mes interpellations en tant que toute nouvelle élue au Conseil Communal.

À l’aube de sa pension en ce mois d’août, Georges est parti trop tôt pour sa famille, pour ses filles Sabrina et Jennifer, pour sa petite fille Salomé et pour nous ses copains écologistes. Ecolo-Woluwe Saint Lambert se souviendra longtemps de son amabilité, de sa disponibilité, de sa gentillesse aussi.

Au revoir Georges… là-haut, tu peux apprécier… et vivre enfin… un « Univers 1000% Développement Durable ».

Zaventem/Wezembeek Oppem - 5 septembre 2017

Chantal Dransart