Aide Sociale

Publié le jeudi 19 janvier 2012

L’aide aux personnes âgées

L’aide aux personnes âgées s’inscrit dans la ligne d’une politique volontariste de maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées.
Non seulement cela correspond au désir profond des intéressés mais cela coûte moins cher que le placement en institution.
Apparemment, un large consensus existe au sujet des solutions à apporter aux problèmes du troisième âge. Mais il ne suffit pas de manifester de bonnes intentions à cet égard. Il faut accepter les sacrifices financiers que cela représente et, par conséquent, au plan communal, revoir les options de départ dans l’élaboration du budget communal. Il n’est pas pensable que le volet social demeure la lanterne rouge dans les postes du budget.

Les services d’aides

Nous pensons qu’il faut surtout réfléchir à une politique sociale coordonnée, l’expérience nous ayant appris qu’il est essentiel d’assurer une parfaite coordination et une cohérence de l’ensemble des services sociaux. Un service étant, par définition, destiné à répondre aux besoins de la population, il doit être organisé de manière à y répondre le plus adéquatement et le plus efficacement possible. La division des responsabilités entre CPAS et l’Echevinat des affaires sociales de la commune nécessite, par conséquent, une concertation efficace et permanente, voire un regroupement des responsabilités. L’avantage de rationaliser la distribution des services, pour les aides familiales une réduction du temps des navettes, optimaliser les services à rendre a donc de multiples aspects.

Nos générations actuelles doivent penser et agir pour le futur afin que des drames actuels soient évités (drames familiaux, mises sous tutelle etc…). La mise sous tutelle est souvent un échec.

Le troisième âge est une période de plus en plus longue de la vie que trop de personnes parcourent dans la solitude ou l’abandon. Notre action visera à rendre davantage d’autonomies, de responsabilités, de les rendre « utiles », et à les intégrer dans la communauté. Organiser les activités intergénérationnelles particulièrement dans le cas où elles peuvent tisser un lien avec la jeunesse dans le cadre d’une école par exemple. Il faudrait proposer aux écoles de mettre un local à la disposition des rencontres intergénérationnelles avec frais à charge de la collectivité locale.

Des logements adaptés pour personnes âgées

Dans la mesure des moyens financiers disponibles, des initiatives doivent être encouragées. Elles correspondent à un très grand désir et à des besoins de logement social. A l’instar de l’Antenne Andromède (initiative du CPAS et de l’Habitation moderne), il faudrait créer de l’habitat groupé en mettant à la disposition des personnes âgées de grands appartements adaptés. Il nous semble parfaitement faisable de favoriser ce genre d’initiative en signant une convention entre le CPAS et les deux autres sociétés y compris le secteur privé.

Projets à réaliser

  • Travaux de jardinage
  • Dépannages & aide technique

Il s’agit d’un service apprécié des personnes âgées les plus démunies. Occasionnellement, il peut dépanner des personnes en difficulté momentanée.

  • Un service de transport pour raison médicale et culturelle.

Condé Fafodé - 7ème place sur la liste Ecolo