Wolu Info - Avril 2017 - Enquête publique pour le PRDD : échec pour la participation à WSL !

Publié le vendredi 7 avril 2017

Le Plan Régional de Développement Durable est un plan de grande ampleur qui prétend définir les grandes options stratégiques du développement de notre région. Il y est question de choix en matière d’urbanisme, de mobilité, d’emploi et de création de logements... S’il comporte des éléments positifs, ce plan contient aussi quelques véritables horreurs pour notre commune dont l’ambition de promouvoir des "tours iconiques" (plus de 18 étages) au bd de la Woluwe et sur le site de l’UCL ! Pour l’enquête publique, l’administration régionale a organisé des forums citoyens dans quelques communes dont Bruxelles-ville, Laeken, Schaerbeek, Ixelles et Saint-Gilles, mais rien à WSL.

Interrogé sur l’opportunité d’organiser une réunion d’information à l’attention des habitants, le bourgmestre a vertement critiqué la Région qui n’avait rien prévu dans notre commune. Pourtant, à l’initiative de la commune d’Auderghem, une réunion animée par l’échevin de l’urbanisme et le bourgmestre a eu lieu le 22 février. Elle a réuni 350 personnes ! Devant une telle demande, la commune a immédiatement organisé une seconde réunion le 28 février. A nouveau salle comble : 350 personnes ce qui prouve bien l’intérêt des citoyens pour ce sujet ! Un tel succès de foule va donner un poids considérable aux représentants de la commune d’Auderghem dans leur critique de ce plan et la prise en compte de l’intérêt des auderghemois.

Que font notre bourgmestre et nos échevins ? Ne devraient-ils pas se consacrer à plein temps à la gestion de notre commune ?

Ce qui est possible à Auderghem ne l’est pas à WSL ! A Auderghem, outre l’urbanisme, l’échevin est aussi responsable de l’environnement, du développement durable et des sports. A WSL, avec 1 échevin qui se consacre exclusivement à l’urbanisme et un autre à l’environnement et au développement durable, notre commune disposait en théorie des compétences et de la disponibilité pour prendre une initiative comparable, compte tenu des enjeux.

Pour Ecolo, Jean-Claude Van der Auwera, conseiller communal