La surprise du chef : Les autorités communales demandent à ELIA de revoir le trajet du câble à haute tension

Publié le dimanche 6 décembre 2015

Sous la pression de nombreux habitants et de leurs comités de quartier et après avoir répondu dans un bel exemple de langue de bois lors du Conseil communal du 19 octobre, le Collège se déclare enfin contre le projet actuel. Cela pourrait n’être qu’une manoeuvre de communication car en réalité, il sait très bien qu’il n’a pas autorité dans cette matière puisque la décision du tracé serait couverte par un Arrêté Royal...

Réunion d’information mardi 8 décembre au sujet de la pose d’un câble à haute tension (150 kV) sur le territoire de Woluwe-Saint-Lambert : le collège demande à ELIA de revoir le trajet et de choisir les voiries régionales.

Depuis le mois de mars 2015, la société ELIA procède au placement, en sous-sol, d’un câble d’alimentation électrique de 150 kV reliant deux postes haute tension, celui de Charles Quint et celui de Woluwe-Saint-Lambert. Les premiers tronçons de ce chantier concernent des voiries régionales relativement larges. Ce chantier est arrivé au niveau du Square Joséphine-Charlotte où la société ELIA désire maintenant passer sur plusieurs voiries communales plus étroites.

De nombreux riverains se sont légitiment émus du passage de ce câble sur des voiries communales relativement étroites ainsi que des possibles impacts pour la santé que le champ magnétique généré par cette ligne à haute tension pourrait engendrer.

Eu égard aux dernières informations reçues ainsi qu’aux derniers plans récemment transmis par la société ELIA, le collège des bourgmestre et échevins a décidé en sa séance du 3 décembre 2015, de refuser le trajet proposé sur les voiries communales par la société ELIA pour la pose de son câble à haute tension.

Le collège demande également à la société ELIA de revoir le trajet du câble et de faire passer celui-ci par des voiries régionales plus larges, permettant ainsi de respecter une distance plus importante par rapport aux habitations et de rester dans des valeurs maximales de rayonnement du champ magnétique de 0.4 μT préconisées au niveau international.