Wolu Info - Novembre 2015 : Wolu Info - Propagande et censure ?

Publié le dimanche 8 novembre 2015

Wolu Info - Propagande et censure ?

On l’ignore peut-être mais le journal communal n’est pas produit par des journalistes qui seraient astreints à une « déontologie » journalistique. C’est un organe d’information communale qui est sous le contrôle absolu de la majorité politique au pouvoir. Le risque est donc grand de déraper dans la propagande pour assurer la promotion des élus du Collège : Bourgmestre et Echevins. Cela se traduit par une présence appuyée d’un éditoral politique et partisan généralement signé par le Bourgmestre, d’articles élogieux et de nombreuses photos de mariages, d’événements sportifs et autres inaugurations. Pour corriger cela, à Bruxelles, une Ordonance Régionale a imposé aux communes de prévoir un espace aux partis qui sont dans l’opposition.

Et à Woluwe-Saint-Lambert, comment cela se passe-t-il ?

Même les partis de la majorité ont leur espace en plus des nombreuses pages consacrées aux actions des échevins. Les articles doivent être remis longtemps à l’avance et il arrive souvent que le (long) article de la majorité réponde déjà aux critiques qui peuvent être formulées dans les (petits, hélas) articles de l’opposition. Souvent, mis au courant, les rédacteurs de la majorité analysent donc nos articles et réfutent déjà pour leurs lecteurs une opinion alternative que nous pourrions tenter de communiquer.

L’article Ecolo publié dans le Wolu Infos d’octobre a été amputé d’autorité par la majorité sans qu’aucune justification n’ait été fournie ! Cet exercice de censure ne trouve aucune justification dans l’ordonnance régionale et le Règlement d’Ordre Intérieur du Conseil Communal qui régissent le droit de publication. Devant le refus, nous avons proposé un autre article dénonçant la manœuvre, il a également été refusé sans la moindre explication. Voilà pourquoi nous parlons de censure !

Dans d’autres communes, comme à Woluwe-Saint-Pierre, à l’initiative d’Ecolo (mais pas seulement) un comité de rédaction comportant des membres de l’opposition ET de la majorité a été mis en place pour rétablir un équilibre démocratique. C’est ce que nous revendiquons pour notre commune et le dernier épisode de censure montre bien l’utilité d’un tel dispositif ! Au jour de la remise de cet article, nous ignorons encore qui dans la majorité, pourquoi et sur quelle base a voulu museler l’opposition Ecolo !

Pour Ecolo :

Chantal Dransart, Bernard Ide et Jean-Claude Van der Auwera, conseillers communaux ; Thierry Doornaert, conseiller CPAS et Samuel de Surgères, Philippe Vandemeulebroucke, Secrétaires de la locale Ecolo de Woluwe-Saint-Lambert