Les épinards et les orties de l’année 2014

Pour la dixième année consécutive, ECOLO WSL a décerné ses « épinards » aux initiatives positives prises durant les douze derniers mois de l’année communale et, bien entendu, ses « orties » aux projets plus malheureux !

Publié le mercredi 10 décembre 2014

Voici donc le palmarès des épinards pour l’année 2014 :

Epinard d’or : Un Repair Café à Woluwe-Saint-Lambert

Nous sommes heureux de décerner l’Epinard d’Or au « Repair Café » de notre commune. Le dynamisme des organisateurs, le savoir-faire d’hommes et femmes aux mains d’or, les bénévoles souriant-e-s, les cuisinier-ère-s de tartes, cakes et gâteaux offrent, le troisième dimanche du mois, un espace de convivialité et d’échange de savoirs. Les propriétaires d’objets divers comme du petit électro, des vêtements, du mobilier, un ordinateur, des jeux, trouvent une alternative au tout-jetable et apprennent des gestes en électricité, couture, soudure, menuiserie et mystère de l’informatique. Solidarité et non-consommation sont donc à l’honneur.

Epinard d’argent : Le plan PLAGE d’économie d’énergie de la commune

Le Plan Local d’Action pour la Gestion Energétique (PLAGE) de WSL est une initiative qui mérite d’être reconnue et partagée. Ce plan, initié par l’Echevin Benoît Veldekens en 2008 et porté par un responsable Energie dynamique, s’est focalisé sur un objectif à long terme (2018) de réduction de la consommation de gaz de 45%. Pour atteindre un tel résultat, la commune a réalisé un cadastre énergétique et investi dans l’isolation, les vitrages, le remplacement des chaudières et l’optimisation de la régulation. Le gain pour les finances communales est une économie qui devra atteindre plus de 300.000 euros par an.

Epinard de bronze : Le projet d’habitat groupé Jangada sur le site de l’UCL

L’asbl, soutenue par les instances de l’Université, a décidé de construire un habitat groupé mixte à énergie passive au cœur du site universitaire de l’UCL en Woluwe. Situé près de la station adaptée de métro Alma, de commerces et des cliniques, il comprendra 16 logements tous accessibles à des personnes à mobilité réduite, dont 7 sont destinés à des PMR, 8 logements pour valides, et un kot à projet pour 6 étudiants, chacun ayant fait le choix de vivre la solidarité. La construction sera érigée sans subside public grâce à l’effort des familles et la générosité des donateurs. Les travaux seront terminés en 2016.

Ortie d’or : Les infractions urbanistiques commises par la commune

A WSL, les infractions urbanistiques se sont imposées au fil du temps comme un "sport communal" ! Si certains commettent des infractions par ignorance, d’autres ne voient dans les règles urbanistiques qu’un fatras de contraintes. Pire : les autorités communales ne sont pas en reste dans ce sport et prennent parfois de larges libertés avec leurs obligations : bâtiments construits sans permis, terrains transformés en parking, stockage de déchets et installation de conteneurs en zone verte. Pourquoi s’étonner de l’incapacité de la majorité au pouvoir à faire appliquer les règles si elle est incapable de restaurer les situations illégales dont elle est responsable ?

Ortie d’argent : L’augmentation considérable de la dette communale

En avril 2006, la Liste du Bourgmestre conduite par Olivier Maingain titrait en lettres grasses dans sa propagande électorale : « le taux d’endettement de la commune n’a jamais été aussi bas ». C’était une énorme contre-vérité communiquée à l’électeur : le niveau de la dette était en fait déjà de 49.8 millions d’€, soit 10 millions d’ € de plus qu’en 2003. Aujourd’hui, la gestion hasardeuse et les dépenses de prestige de LB nous conduisent à une dette de … 69.7 millions d’€ aux comptes de 2013 votés en septembre 2014 ! Le masque est tombé et la seule manière pour LB d’enrayer ce gouffre financier est et sera de diminuer drastiquement les dépenses d’investissement, pour le plus grand détriment des habitants de la commune.

Ortie de bronze : Peu de répression pour le stationnement illégal

L’Ortie de bronze 2014 récompense la tolérance des forces de l’ordre envers le stationnement illégal. Des automobilistes égoïstes et paresseux occupent illégalement l’espace public, au mieux provoquant l’irritation des passants, trop souvent mettant en danger les usagers faibles, piétons et cyclistes. Pourtant, la police ne manifeste guère d’intérêt pour ces incivilités bien visibles, et l’impunité incite leurs auteurs à les réitérer.

Chantal Dransart, Bernard Ide & Jean-Claude Van der Auwera, conseillers Ecolo WSL

Brigitte Papeians, Conseillère CPAS Ecolo WSL

Samuel de Surgeres et Philippe Vandemeulebroucke, secrétaires locaux d’Ecolo WSL