Demande d’interpellation – Gestion des potagers communaux

Publié le vendredi 26 septembre 2014

A l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins de Woluwe-Saint-Lambert,

Voici le texte de mon interpellation :

Le 16 juillet, j’ai pu visiter les 3 sites de potagers communaux en compagnie de l’Echevin de l’environnement, de la coordinatrice et d’une fonctionnaire représentant le service des propriétés communales. En préalable, j’avais demandé les plans, les surfaces et la consultation du registre d’attente. J’ai obtenu ce que j’avais demandé et je vous en remercie. Je souhaite à présent partager mes découvertes avec les conseillers.

La liste d’attente :

  • La liste d’attente comporte 36 noms
  • Les attributions récentes (2 à 4 par an) concernaient des demandes antérieures à 2012. A ce jour, aucune demande introduite depuis 2012 n’a encore été satisfaite.

Parc des Sources :

j’ai calculé que la moyenne de surface des parcelles est de 67m2. Si l’on peut féliciter les potagistes du Parc des Sources pour la qualité du travail sur des parcelles parfois ingrates suite à l’excès d’eau, par contre, les 2 autres sites méritent votre attention.

Rue de la Station :

  • Le terrain communal (parcelle cadastrée 203H3) utilisé pour les potagers n’est pas utilisé dans sa totalité et permettrait la création d’1 ou 2 parcelles supplémentaires (env 180m2 disponibles).
  • La surface moyenne des parcelles fait 159m2
  • J’ai découvert que l’une des parcelles (1) fait 328m2 ! Pourtant, dans la réponse officielle du Collège à ma question écrite du 7 avril 2013, elle était référencée pour 100m2. Je m’interroge aussi sur sa transformation en "favella" brézilienne en miniature !

Hof-ten-Berg :

  • Si les plans des 2 autres sites sont utilisables, le plan de HTB est fantaisiste et incomplet : il ne rend pas compte de l’ensemble du site et ne montre pas toutes les parcelles cultivables et... cultivées.
  • La surface moyenne calculée des parcelles « officiellement reconnues » est de 94m2.
  • 1 parcelle (9 – 96m2) à été divisée (les piquets et un ruban marqueur plastique figurant la division étaient présents) mais j’ai été informé que l’Echevine avait décidé de ne pas la diviser.
  • 1 parcelle (10 – 106m2) à été divisée et les parcelles attribuées tout récemment (juin je crois)
  • 1 parcelle (14 - 149m2) totalement privatisée et invisible : faible surface cultivée, haie haute et arbustes, clôture infranchissable, cadenas...
  • 1 parcelle (environ 40m2) non répertoriée... mais en culture
  • 1 ou 2 parcelles (env 170 m2) non répertoriées... en friche, mais ayant été cultivées dans le passé (voir orthophotoplan Brugis)
  • 1 surface importante en friche permettrait une zone de compostage et de culture en bacs (environ 200m2)
  • 1 zone non répertoriée que j’évalue à 960m2 (partie de la parcelle cadastrée 26Y2), non attribuée mais... barrée par des clôtures cadenassées, on y voit des serres diverses et semble-t-il 1 champs de patates à l’arrière !

La fonctionnaire du service des propriétés communales a confirmé qu’il s’agissait bien d’une propriété communale...

  • Qui en est le/la bénéficiaire ? qui a donné accès ? pourquoi les services ferment-ils les yeux ?

J’interrogerai le Collège sur ses intentions par rapport à tous ces faits et sur les mesures correctives qu’il compte apporter, singulièrement par rapport aux dérives surprenantes constatées.

Je vous en remercie d’avance.

Pour Ecolo : Jean-Claude Van der Auwera

Conseiller Communal ECOLO - Woluwe-Saint-Lambert