Les candidats de la tête de la liste

Les candidats choisis par la locale (novembre 2011 - juin 2012)

Publié le dimanche 25 décembre 2011

1ère place : Jean-Claude Van der Auwera

Marié, 2 enfants

« Pourquoi je tirerai la liste ECOLO ? Ingénieur, responsable de projets, j’ai acquis des compétences dont celles d’obtenir des résultats. Entré chez ECOLO à l’époque où certains raillaient « le parti des défenseurs des petits oiseaux », j’ai été attiré par l’accent mis sur la participation de tous et la volonté de créer une société plus solidaire. Au fil du temps, je me suis investi dans des domaines qui méritent des efforts décuplés dans notre commune : transition vers les énergies durables à portée de tous, maintien d’un juste équilibre entre espaces bâtis et espaces verts ou encore la place du citoyen dans un espace public dominé par l’impératif de la mobilité automobile à tout prix. »

2ème place : Chantal Dransart

Puéricultrice pensionnée, 3 neveux-nièce, presque 5 petits neveux-nièce.

Conseillère communale de 1994 à 2006, conseillère de police de 2002 à 2006

« La solidarité n’est certainement pas pour moi un vain mot. Solidarité qui est plus que jamais de mise lorsqu’on considère notre société en plein changement quant au vieillissement de sa population et à la paupérisation de plus en plus importante d’une partie de ses habitants. Mon opinion est, que c’est d’abord au niveau local, communal, que nous pouvons et devons envisager de démarrer le changement vers le développement durable pour qu’au final les milliards de terriens soient enfin tous des "citoyens du monde".  Utopie peut-être, de vouloir changer le monde... mais il faut viser la lune pour atteindre les étoiles. »

3ème place : Philippe Vandemeulebroucke

Marié, 2 enfants

« Fonctionnaire depuis plus de 20 ans au sein de la Région de Bruxelles-Capitale, je souhaite mettre à la disposition des habitants de la commune mon expérience acquise dans les différents domaines tels que le logement, l’emploi et l’économie sociale. J’aimerais plus particulièrement pouvoir promouvoir une meilleure politique de mobilité et de sécurité auprès des écoles de la commune ainsi que proposer une politique plus active dans le domaine de la réinsertion socioprofessionnelle des personnes peu qualifiées ou émargeant au CPAS de la commune »

4ème place : Kelly Mercado Juárez

Journaliste- écrivain, animatrice de projets socio-politiques-culturels entre le nord et le sud.

« Je suis pour la construction d’une société moderne, démocratique, juste et écologiste ! »

5ème place : Samuel de Surgères

Père de 3 jeunes enfants.

« Ingénieur de formation, je travaille dans une société de télécommunication. Fin 2009, je suis venu habiter avec ma famille dans la première maison passive de la commune. Autour de notre maison, nous avons décidé de développer l’ancrage local (travail, école, loisirs, …). Pour moi, les solutions aux problèmes actuels de notre société (réchauffement climatique, crise financière, …) ne sont pas que de la responsabilité d’instances internationales, nationales ou régionales. La commune doit aussi proposer des alternatives durables au niveau local (haute efficacité des bâtiments, économie avec circuit court, …). Avec les Ecolos, je m’engage à conduire Woluwe-Saint-Lambert sur le chemin de la Transition. »

6ème place : Geneviève Vermoelen

Pensionnée, 2 enfants

« Membre d’ECOLO depuis 1983, je suis disponible, libre et très active dans la vie associative de la commune.
Mes priorités : l’environnement, l’urbanisme et la culture.
Un souhait pour ma commune : préserver ce qui peut encore l’être, les espaces verts ainsi que le petit et grand patrimoine. Je souhaite apprendre à nos enfants et petits enfants à découvrir les derniers témoins du passé en préservant ce qui nous reste encore comme paysage champêtre et ne pas construire des cubes en béton mais aussi apporter plus de soutien aux nombreux artistes de notre commune, en ne privilégiant pas uniquement l’élite et l’élitisme (j’ai été initiatrice des Portes ouvertes des artistes de woluwe). »

7ème place : Fa Fodé Condé

Divorcé, 2 enfants et 2 petits fils

Assistant social

« Avec les écologistes, je suis pour les soins et services à domicile optimalisés pour les aînés(es ) et un logement décent pour tous ! »
Organiser les activités intergénérationnelles dans le cadre de l’école par exemple, penser à l’importance du regroupement des aides à domicile. Je veillerais au respect de l’ordonnance du 26 septembre 1996 du Gouvernement de la Région de Bruxelles – Capitale dans le cadre des attributions de logements par voie dérogatoire afin d’aider les personnes dans les cas les plus criants tout en lésant le moins possible les personnes se trouvant sur les listes d’attente. Je souhaiterais moins d’intrusion du monde "politique traditionnel" dans la gestion de la société de logement. »

Dernière place : Bernard Ide

Economiste, député au Parlement Bruxellois de 2001 à 2004, ancien secrétaire régional bruxellois d’ECOLO.

« Militant de la première heure dans mon parti, j’ai observé avec bonheur son évolution depuis 1982. Je suis chef de groupe au Conseil Communal de WSL, et mes sujets de prédilection sont le logement, la mobilité, les finances communales, le patrimoine (j’ai coécrit deux ouvrages sur WSL), l’urbanisme et la préservation des espaces verts. J’ai rejoint ECOLO parce que je trouvais qu’il y avait un déficit en matière d’éthique en politique et en bonne gouvernance. Il reste du travail ! Je suis passionné par la lecture, les activités sportives en plein air (j’ai sillonné les quatre coins du monde avec mon vélo), les longues soirées entre amis pendant lesquelles on refait le monde... »