Après 1 an de gestation, un "nouveau" projet est proposé à enquête publique du 11/9 au 10/10/2013

Publié le lundi 7 octobre 2013

Surprise ! Des affiches rouges sont apparues aux alentours de la place, annonçant une nouvelle enquête publique. Le projet sera présenté au habitants le 8 octobre, soit 2 jours avant la clôture de l’enquête publique) et un article sera publié dans Wolu-Info annonçant le projet. Pratiquement, cet article informant les habitants sera dans leur boîte à lettres probablement APRES la clôture de l’enquête publique ! Notre Bourgmestre a choisi de passer par le processus légal de concertation sans faire beaucoup d’efforts pour en informer les habitants.

En guise de rappel : lancé en 2002, le projet était aussitôt enterré par le bourgmestre Désir. En 2010, il avait été exhumé par le nouveau Bourgmestre qui justifiait son initiative en mettant en avant le fait que le Collège ne pouvait plus attendre. Après quelques épisodes de consultation parfois maladroite des habitants (voir dossier : Le réaménagement de la place Saint-Lambert tiré au sort ?), le projet avait abouti à une enquête publique entre juin et juillet 2012. La concertation organisée par le service de l’urbanisme devait avoir lieu en septembre, à la veille des élections. Depuis, silence radio, la seule information qui avait filtré portait sur les critiques émises au niveau régional : l’ajout de places de parking à la dernière mouture du plan dénaturait un projet qui aurait pu emporter l’adhésion sans cela. En effet, le texte descriptif du projet proposé à l’enquête mentionnait l’ajout de place de parking et cela après les réunions publiques lors desquelles un consensus avait semblé émerger.

Les changements par rapport au projet de juin 2012

le projet de 2012 concentre l’essentiel du parking sur le haut de la place (65 places). Cela constituait un compromis acceptable par une majorité de participants aux débats. Cependant, il restait une zone de 24 places de parking face aux commerces de la place et 3 places longitudinales le long de l’entrée des Ateliers de la rue Voot (27 places en tout). Sauf erreur, le total atteignait donc 92 places.

La nouvelle version du projet conserve les places sur le haut de la place tandis qu’il ne subsiste que 5 places curieusement disposées en épis sur le trotoir jouxtant les Ateliers de la rue Voot. Les concepteurs ont souhaité conserver un quota de parking élevé, c’est ainsi que 19 places sont déportées sur la placette donnant sur le bd de la Woluwe (cette zone de parking faisait partie de la version du plan de 2010, pourtant abandonnée par la suite). Au total on compte près de 95 places. Il reste à s’interroger sur le bien fondé de l’option du parking de la placette et des interférences avec le passage protégé de la traversée piétons-vélos vers le parc Malou, sans parler des aménagements liés à l’arrivée du tram 94. Le bd de la Woluwe est une voirie régionale, il sera nécessaire de recevoir l’aval de la région, ce qui n’est pas assuré.

En guise de conclusion (provisoire) :

Dès l’entame du projet, Ecolo a souhaité que les concepteurs fassent appel à des compétences extérieures et accordent une large part à la concertation avec les habitants de l’ensemble de la commune. Cette place est un enjeu pour toute la commune, une chance de susciter un regain de convivialité pour les 50 ans à venir. Les commerçants et horeca qui y ont leur activité ont bien sûr leur mot à dire. Ils seront parmis les bénéficiaires d’une place attirant de nombreux clients et badauds. Pourtant, cela ne peut se faire si la place est dévolue intégralement au parking. Alors, où placer le curseur ? A chacun son opinion ! Si une vision avant-gardiste voudrait que la place soit libérée de la fonction de parking, nous sommes conscients qu’aucun consensus ne pourra être atteint sur cette base. L’option minimaliste ayant émergé au fil des discussions et des débats devrait limiter le parking à la zone définie en haut de la place, soit environ 65 places.

Jean-Claude Van der Auwera

Conseiller communal Ecolo

Remarque : le texte publié ici représente l’opinion de son auteur. La locale Ecolo de Woluwe-St-Lambert n’a pas pris position en tant que telle et il existe des opinions différentes entre ses membres. La question du parking est en effet très "clivante" et le souhait de voir une place libérée des voitures tentante. La satisfaction des besoins exprimés par les habitants et les commerçants demande des solutions alternatives qui doivent alors être imaginées. Un beau débat !