La réunion d’information du 5 mars 2013

Publié le mercredi 3 juillet 2013

Le Collège a organisé une réunion d’information le 5 mars 2013. Outre des questions sur les dérogations demandées par le promoteur, il a surtout été question des voiries. Celles du clos Kerkedelle (en réalité composé de quatre rues en enfilade : Lindenberg, avenue Charles de Thiennes, Windmolenberg et Kerkedelle) sont étroites, et le stationnement n’y respecte pas toujours les règles du code de la route. Les habitants s’inquiètent du trafic engendré par les nouveaux immeubles, et des nuisances liées aux chantier. L’étude d’incidences a montré que l’accroissement attendu de la circulation locale sera modéré, le carrefour avec la rue Vervloesem sera capable de l’absorber. Les services de secours n’ont pas soulevé d’objections.

Cependant, le bourgmestre se dit prêt à envisager d’autres voies d’accès aux futurs logements, sans cependant souhaiter créer une route de transit parallèle à la rue Vervloesem.

Wolu-Inter-Quartier a étudié la nouvelle situation, et considère que "l’implantation de cet immeuble se fait en fond de clos. La circulation sera quasi doublée mais restera, nous pensons, supportable si certains aménagements sont envisagés...Il semblerait que cela serait possible d’organiser le stationnement de manière plus précise (marquage au sol) tout en préservant le même nombre d’emplacements et en garantissant aux piétons des trottoirs dégagés du stationnement à cheval sur ceux-ci".

Les répercussions des futurs bâtiments sur les risques d’inondation dans le quartier ont également été discutées.

Voici le compte-rendu détaillé de cette réunion d’information.

PDF - 165.7 ko
Réunion d’information - 5 mars 2013

ECOLO estime que le projet est fort ambitieux, il va augmenter fortement la population du quartier, mais il est exact que Bruxelles manque de logements. Nous posons en principe que le promoteur a bien tenu compte des caractéristiques du clos en ce qui concerne la circulation, en particulier durant le chantier, et le stationnement. Les bassins d’orage dimensionnés généreusement protègeront d’abord les nouveaux immeubles, y compris leurs parkings en sous-sol, et aussi le voisinage. Dans ces conditions, le projet ne donne pas lieu à des objections de notre part.