Ecolo adhère aux propositions du mémorandum de la FEBRAP

En vue des élections communales du 14 octobre 2012, la FEBRAP (Fédération Bruxelloise des Entreprises de Travail Adapté) a adressé ses recommandations aux partis représentés dans la campagne à Woluwe-Saint-Lambert.

Publié le jeudi 27 septembre 2012

Ecolo adhère aux propositions telles que développées dans ce mémorandum.

Actuellement Ecolo à Woluwe-Saint-Lambert est dans l’opposition depuis 30 ans mais cela ne nous empêche pas d’être attentifs à la problématique de l’emploi de personnes peu qualifiées, en ce compris les personnes handicapées.

Quota d’emploi :

Nous sommes pour que notre commune rencontre les quotas d’emploi et ce, sans distinction de poste (par exemple les quotas doivent aussi s’appliquer aux enseignants, aux policiers, …)

L’idée de compenser le non-respect des quotas par des marchés réservés aux ETA nous semble être une bonne idée. A ce niveau, Ecolo Woluwe-Saint-Lambert a proposé plusieurs fois au conseil communal de faire appel à des entreprises de travail adapté. Cela ne s’est concrétisé que très récemment avec l’entreprise de travail adapté « La Serre-Outil » pour des travaux de désherbage.

Emploi des personnes handicapées

Pour Ecolo Woluwe-Saint-Lambert, notre commune doit :

  • Engager des personnes handicapées au sein du personnel communal comme le prévoit la loi et ce,sans exception de métiers.
  • Sensibiliser les entreprises privées afin qu’elles engagent des personnes handicapées.
  • Permettre le volontariat des personnes handicapées dans la commune et prendre en charge l’assurance volontaire des personnes handicapées dans les asbl.
  • Étendre l’accessibilité de l’environnement professionnel à tous les lieux de travail et ce, quel que soit le nombre de personnes handicapées

Marchés publics

La législation sur les marchés publics étant une matière assez complexe, nous sommes certainement intéressés à pouvoir organiser avec vous des séances d’informations sur le secteur du travail adapté et surtout faire auditer les marchés à venir afin d’identifier ceux qui pourraient être adressés – voire réservés – aux entreprises de travail adapté.

Nous voulons également inciter les différents services communaux de prévoir, dans la mesure du possible, des marchés réservés soit au secteur de l’économie social, soit au secteur du travail adapté.

Nous sommes actuellement dans la phase de réalisation de l’Agenda local 21 de la commune. Tout au long de son élaboration, nous avons insisté sur la nécessité de proposer des marchés de travaux et/ou de services pour le secteur de l’économie sociale et celui du travail adapté. Nous veillerons à ce que ces propositions soient mises en place.

Contact : Philippe Vandemeulebroucke